100 fans | Vote

Le Professeur - Partie 2a (205-207)

Mardi 25 octobre 2016 à 15h30, 101 heures après le début du braquage. Dans son repère, le Professeur se prépare pour se rendre à l'hôpital, exécutant une fois encore un plan bien réfléchi. Il a revêtu des habits inattendus : une redingote grenat de Monsieur Loyal, une chemise avec manches ornées de dentelle blanche, une cravate nouée avec un foulard. Face à un miroir, il enduit son visage de fond de teint blanc avant de s'emparer de son casque pour enfourcher sa moto. 

Il arrive à l'hôpital grimé en clown, chapeau melon noir sur la tête, grosses lunettes métalliques masquant son regard, perruque frisée orange et bien sûr, nez rouge de mise. Il n'est pas le seul clown à entrer dans l'établissement de soin, car il a pris soin d'organiser un casting de clowns, générant leur arrivée en nombre. Alors qu'il déambule dans le couloir, un lapin en tissu rapiécé à la main, la police tente de s'organiser pour faire sortir tous les clowns de l'hôpital. Arrivé dans la salle de jeu, il entame un numéro pour distraire les jeunes patients.

Le Professeur clown

Puis, il envoie l'un des gamins dans la chambre où devrait se trouver Angel, sorti du coma. En voyant la poignée de la porte tourner, le policier alité dans la pièce à la place d'Angel, déclenche l'alerte. Les policiers en planque dans l'hôpital affluent de toutes les directions, armes à la main. Malin, le Professeur avait glissé une caméra dans l'oeil du lapin qu'il avait offert au jeune malade. Sorti de l'établissement et installé sur sa moto, il observe ce qui se passe dans la chambre et a la preuve qu'il s'agissait bien d'un piège dans lequel il n'est pas tombé.

Démoralisée par son échec à coincer le complice des braqueurs, Raquel téléphone à Salva pour lui proposer de prendre un café chez Hanoï. Il est absent, elle lui laisse un message en lui expliquant qu'elle a besoin de parler à quelqu'un. Quand il arrive à son repère, le Professeur entreprend de se démaquiller et de se changer, puis il la rejoint et la retrouve au moment où elle découvre les cartes postales des îles lointaines qu'il avait déposées plus tôt à son attention. Elle l'embrasse, heureuse de sa présence et de voir se concrétiser leur projet de voyage. Elle lui explique que sa journée a été un désastre et il tente de la consoler en lui disant que le braquage dont elle s'occupe sera un jour derrière elle et qu'ils pourront se retrouver sur l'une de ces plages. Elle commence à se détendre et lui propose qu'ils choisissent ensemble la destination.

Le Professeur

Elle lui fait tirer au sort l'une des quatre cartes postales : Palawan. Alors qu'elle se réjouit à l'idée d'y aller et qu'il lui donne des explications sur l'île, Raquel remarque un cheveu orange sur la veste de Salva. Elle se fige, les pièces du puzzle défilent dans sa tête et s'assemblent : les soupçons d'Angel, le clown de l'hôpital, la présence constante de Salva à ses côtés depuis le début du braquage... Il remarque que son sourire a disparu et s'en étonne. Les larmes aux yeux, elle lui demande de l'excuser quelques instants et se rend aux toilettes du café. 

Il a fallu quelques minutes à Raquel pour se remettre du choc de sa découverte, téléphoner à Suarez pour avoir la confirmation de la couleur de la perruque du clown, vérifier que son arme était bien chargée, puis s'emparer de son téléphone pour appeler son ex-mari, Alberto, afin de recroiser ses analyses avec ce qu'elle soupçonne désormais. Quand Raquel revient vers Salva, se forçant à sourire et lui promettant une surprise dans les toilettes de femmes, il est surpris mais se laisse tenter. Le rendez-vous coquin se solde par Raquel pointant son arme sur lui et cette fois-ci, il ne peut plus s'en tirer avec une pirouette. Il a face à lui une femme blessée, pleine de rancoeur d'avoir été manipulée qui vient de le démasquer.

Le Professeur

En voyant son regard déterminé, il comprend que les dés sont jetés. Sans un mot, il accepte de mettre les menottes qu'elle lui tend alors qu'elle lui dit qu'il est en état d'arrestation et lui énonce ses droits.

Au lieu de le conduire au commissariat, Raquel emmène le Professeur sous la menace de son arme jusqu'à la maison de Tolède qui est désormais sous scellés. [205]

Le Professeur

Raquel a conduit Sergio jusqu'à la pièce qui se trouve sous les combles, là même où il affichait les éléments servant à la préparation du braquage : plans, photos... Dans l'ancienne salle de classe, tout est sous des bâches en plastique après la fouille de la police et chaque recoin est minutieusement repéré par des cônes numérotés. Elle l'a menotté à une poutre et commence son interrogatoire. Elle laisse éclater sa colère face à celui avec qui elle négocie depuis 5 jours maintenant. Il répond calmement à ses questions. Raquel écoute mais son ressentiment est tel qu'elle parle même de "brûler son cadavre". A ce moment précis, c'est la femme trahie qui prend le dessus sur l'inspectrice. En pleurs, elle lui reproche d'avoir abusé de sa vulnérabilité, plutôt que de l'avoir approchée simplement pour lui soutirer des informations. Il se défend en lui disant qu'il avait tout planifié sauf ce qui s'est passé entre eux. Quand il lui dit qu'il n'avait pas anticipé qu'il tomberait amoureux d'elle, elle le gifle. Persuadée qu'il ment, elle le met au défi de le répéter et à chaque fois qu'il lui répète, sincère, qu'il l'aime, elle le gifle à nouveau, meurtrie et incapable de le croire.

Le Professeur

Alors qu'il s'excuse, l'assurant qu'il est désolé, elle tourne les talons et quitte la maison rapidement, en larmes. Resté seul, le Professeur se démène pour se libérer, mais elle l'a enchaîné solidement. Il regarde sa montre, nous sommes Mardi 25 octobre 2016, il est 17h46.

Raquel revient plus tard, seule. Elle a rapporté un détecteur de mensonges qu'elle installe dans la pièce, bien décidée à obtenir la vérité. Bientôt, ils se retrouvent face à face, assis chacun sur une chaise.

Le Professeur RaquelMurillo

Toujours menotté et équipé d'électrodes, Sergio attend ses premières questions. Le regardant droit dans les yeux, ses cheveux relevés et retenus par un crayon comme à son habitude et son arme à portée de main, Raquel est prête pour ce nouvel interrogatoire. Elle lui explique le fonctionnement de l'appareil et il accepte de coopérer. Scrutant les graphiques, elle enchaîne les questions. Elle apprend ainsi que, même s'il était conscient qu'il allait détruire la vie d'Angel, il n'a pas intenté à sa vie. Elle découvre aussi que le braquage était à la base l'idée du père de Sergio. Il lui raconte son enfance, son histoire familiale et les efforts de son père pour sauver sa vie alors qu'il était gravement malade. Quand il clame sa sincérité et qu'elle refuse de le croire, il l'implore de regarder le polygraphe qui montre qu'il dit la vérité. Sous le feu de ses questions, il concède avoir saboté sa carrière ces derniers jours mais répète qu'il l'aime, ajoutant qu'elle partage ses sentiments sans quoi, elle ne l'aurait pas amené à Tolède.

Alors qu'il parvient visiblement enfin à la toucher, le téléphone de Raquel sonne. Elle décroche et Suarez lui apprend que Tokyo s'est évadée avec l'aide d'un commando. Furieuse, elle se retourne ensuite vers Sergio pour lui demander des comptes. Il avoue être à l'origine de l'évasion et l'avoir organisé avant de venir la retrouver au Hanoï. Calmée, elle comprend à quel point il a millimétré la préparation du braquage.

Le Professeur Raquel Murillo

Quand il ajoute qu'il l'a accompagnée jusqu'ici sans offrir de résistance parce que, lui aussi, n'en pouvait plus des mensonges, Raquel sort une nouvelle fois de ses gongs. Elle n'est pas prête à l'entendre parler de ses sentiments. Pointant son arme sur lui, elle le somme de se lever, expliquant qu'à partir de maintenant, il parlera directement à un juge. Il fait quelques pas, puis lui dit qu'il est désolé avant de se retourner brusquement.

Le Professeur Raquel Murillo

En une fraction de seconde, il la désarme et lui fait perdre connaissance en utilisant ses aptitudes en arts martiaux. Il se fige un instant, la tenant inanimée dans ses bras tout contre lui. [206]

Mardi 25 octobre 2016, 19h35, 105 heures après le début du braquage. Quand Raquel reprend conscience et voit Sergio assis à ses côtés, son arme à la main, elle commence par l'insulter. Il lui demande de bien vouloir l'écouter, lui dit qu'il aurait pu s'enfuir ou même lui mettre une balle dans la tête, mais il n'en a rien fait. En guise de sa bonne foi, il pose son arme devant elle et la pousse vers elle. Elle la ramasse, vérifie que le chargeur contient toujours des balles puis la pointe sur lui rageusement. Il la défie du regard, s'empare de son sac à main, puis se dirige vers la sortie sans tenir compte de ses sommations. Arrivé à l'extérieur, il prend les clés de la voiture de Raquel dans son sac. Derrière lui, elle le somme une nouvelle fois de s'arrêter puis tire en l'air pour l'intimider.

Le Professeur

Il se retourne lentement et lui fait face en lui expliquant très calmement qu'il ne peut pas arrêter là et qu'elle voit devoir le tuer. Troublée, les yeux humides, Raquel commence à trembler. Il repart vers la voiture, s'installe au volant et démarre alors qu'elle le tient toujours en joue. Incapable de tirer, elle le laisse partir.

De retour dans son repère, le Professeur appelle la fabrique. Il apprend par Berlin que Moscou est gravement blessé. Sergio lui explique qu'il va continuer à creuser le tunnel de son côté, avec l'aide des Serbes, il va aussi contacter le médecin ukrainien. Il ajoute qu'il est désormais nécessaire que la bande sorte parce qu'il a été démasqué et que l'étau se resserre autour d'eux. 

Mercredi 26 octobre 2016, 07h02, 11 heures après la fusillade au cours de laquelle Moscou a été blessé. Denver d'un côté, les Serbes et le Professeur de l'autre, tous redoublent d'efforts pour creuser le tunnel qui doit permettre à la bande de s'échapper. Sergio remonte dans l'entrepôt et remet son pic à l'un de ses acolytes pour qu'il prenne son relais, puis revient devant ses écrans. Après un moment d'hésitation, il appelle la tente de la police, pensant que Raquel répondra, mais son interlocuteur est le Colonel Prieto qui l'informe qu'elle est sous le coup d'une enquête pour "collaboration possible avec les malfaiteurs et obstruction à la justice", ajoute que son identité est désormais connue et que son brouilleur vocal n'est de ce fait plus nécessaire. Sergio coupe l'appareil, chacun peut entendre sa vraie voix, notamment Raquel pour qui c'est une voix si familière. Le Professeur explique que l'un de ses hommes est blessé, atteint par des balles tirées par la police, et demande l'envoi d'un médecin.

Le Professeur

Le Colonel Prieto refuse et lui recommande de se rendre. Sergio répond avec fermeté que se rendre n'a jamais été une option, puis il raccroche. [207]

Lire la suite >>>

Ecrit par Locksley 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Bella Ciao La Casa de Hypnoweb

Bella Ciao La Casa de Hypnoweb
Je quitte aujourd'hui mes fonctions d'administratrice du quartier. J'ai investi énormément de temps...

Un nouveau sondage est en place

Un nouveau sondage est en place
Notre dernier sondage vous demandait si vous aviez prévu de vous lancer dans la série Money Heist :...

Nouvelles photos du tournage

Nouvelles photos du tournage
Plusieurs mois après l'arrêt de la série, La Casa de Papel n'oublie pas ses fans et leur fait un...

Quand les acteurs de La Casa soutiennent la version coréenne

Quand les acteurs de La Casa soutiennent la version coréenne
Itziar Ituño, Pedro Alonso, Esther Acebo et Enrique Arce ont donné un coup de pouce au lancement de...

Nouveau sujet de forum !

Nouveau sujet de forum !
Avec l'arrivée du remake de La Casa de Papel, nous avons ouvert un nouveau sujet de forum pour vous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !